LA FINALE

LA FINALE | Date de sortie : 21 mars 2018 | Réalisation : Robin Sykes | Avec Rayane Bensetti, Thierry Lhermitte, Emilie Caen

 

La Finale : un subtil mélange d’humour et de tendresse

La famille Verdi est aux petits soins pour s’occuper de Roland (Thierry Lhermitte) , le grand-père, qui perd un peu la boule ces derniers temps. Tous sauf JB (Rayane Bensetti), l’ado de la famille, qui n’a qu’un seul but : monter à Paris pour disputer sa finale de basket. Ses parents bloqués ce week-end là, JB décide alors de l’embarquer avec lui…

 

Une justesse à couper le souffle

Critique du film

 

Dans cette comédie sociale, le réalisateur mets en lumière deux maux qui rongent notre société d’aujourd’hui : l’Alzheimer et l’individualisme. En effet l’histoire dévoile la relation entre un grand-père et son petit-fils que tout oppose de première vue. Pourtant, un événement inattendu va rapprocher ces deux protagonistes. Le scénario est rondement mené et l’engouement fait que l’on se laisse mener vers des situations et des révélations rocambolesques. C’est un des rares films où l’on ne peut pas vraiment prédire la suite des événements. Le cadre, la musique et le jeu d’acteur nous plongent sans répit dans un tourbillon d’émotions tout au long du film . Le duo Lhermitte/Bensetti est surprenant et d’une fraîcheur absolue ! Mention spéciale pour Thierry Lhermitte qui signe son plus grand rôle au cinéma. Il s’est emparé du personnage de Roland avec une justesse à couper le souffle. Je salue aussi une scène du film qui fera vibrer de nouveau tous les spectateurs qui verront ce film !

 

thierry lhermitte et rayane bensetti debout sur un escalier

 

Conclusion

 

Les différences qui se creusent aujourd’hui entre les générations rend cette comédie sublime. C’est un merveilleux moyen de nous faire ouvrir les yeux sur ce(ux) qui nous entoure. L’humour n’enlève rien à la gravité de la maladie d’Alzheimer. Au contraire je trouve que ça lui donne de la puissance et de l’espoir. Les acteurs nous happent dans leur rôle qu’il joue avec un sentiment vrai, quasiment brut . C’est le genre de film qui rend pensif et sur lequel on a envie de débattre avec ses proches.

 

Ce film c’est comme un bon dessert, il faut le déguster mais on en redemande encore et encore !

 

signature céline

 

 

 

 

 



Copy link
Powered by Social Snap